Pourquoi une campagne Mon campus à vélo ?

 

HISTORIQUE

Mon campus à vélo-Chaine de bicyclette.En mai 2016, l’Université de Montréal a rejoint la certification Vélosympathique de Vélo-Québec en obtenant une mention honorable pour les efforts mis en place par sa communauté au cours des dernières années. Dans son rapport de rétroaction à notre établissement, Vélo-Québec recommandait notamment d’adhérer au mois du vélo ayant lieu chaque année en mai. Cet événement est un réel succès à l’échelle montréalaise. Mais est-ce réellement le meilleur moment de l’année pour faire des activités autour du vélo sur un campus universitaire ?

Qu’à cela ne tienne, l’UdeM a proposé à Vélo-Québec ainsi qu’à d’autres établissements post-secondaires de se joindre à elle pour créer une campagne de promotion du vélo visant les étudiants, notamment en créant une semaine du vélo étudiant en septembre !

Lors de l’été 2017, Marilyne Désy, une étudiante en communication à l’UdeM, a créé Mon campus à vélo dans le cadre d’un stage d’été au sein de l’Unité du développement durable.

 

OBJECTIFS DE LA CAMPAGNE

  1. Promouvoir le vélo dans une perspective de saines habitudes de vie.
  2. Mobiliser, encourager et accroître la culture du vélo à l’UdeM… et au-delà !

L’utilisation du vélo comme mode de transport actif montre un fort potentiel de croissance à l’UdeM. En effet, la part modale du vélo sur le campus de Montréal était de 3% seulement lors de la plus récente enquête de mobilité, réalisée en 2011. Mentionnons également que près de 45 % de la communauté universitaire du campus de Montréal habite dans un rayon de 5,2 km ou moins de l’université, ce qui en fait un bassin important de cyclistes potentiels. La vaste majorité de ces personnes utilisent les transports en commun pour leurs déplacements actuellement.

Les obstacles à l’utilisation du vélo comme mode de déplacement entre la résidence et l’UdeM sont principalement :

  • la pente;
  • le manque d’infrastructures vélo (pistes cyclables, stationnements sécurisés, douches, etc.);
  • le manque d’encouragement à la pratique du vélo.

Mobiliser la communauté cycliste sur le campus servira à identifier des solutions concrètes et adaptées au contexte de notre établissement.

Par exemple, un club de vélo-boulot !

Mon campus à vélo se veut une campagne inclusive qui laisse la place aux usagers du vélo sur le campus. N’hésitez pas à nous faire part de vos questions, suggestions ou commentaires en nous écrivant velo@umontreal.ca

Pour nous suivre sur Facebook.