Stéphane Béranger et Luc Surprenant-campus vélosympatique.L’Université de Montréal a rejoint la démarche de vélo-sympatique en obtenant une mention honorable de Vélo Québec à l’occasion de la remise des nouvelles certifications «vélosympathiques», le 30 mai 2016.

L’organisme reconnaît ainsi les efforts déployés par l’Université au cours des dernières années pour favoriser et soutenir la pratique du vélo. Par exemple, les stationnements pour vélos sur le campus se sont multipliés et les ateliers Bicicklo, le programme UniverCyclo et le club de cyclisme ont été mis sur pied. Par cette mention honorable, Vélo Québec souhaite encourager l’Université à en faire davantage afin de créer un environnement accueillant pour les cyclistes.

«Notre participation au Mouvement vélosympathique s’inscrit dans la lignée du plan de mobilité et nous permet de faire une lecture plus fine de la situation du vélo sur le campus, souligne Stéphane Béranger, coordonnateur au développement durable. Cette certification est assortie de recommandations qui nous aideront à promouvoir l’utilisation du vélo au sein de notre communauté.»

 

Voici les initiatives vélosympathiques les plus importantes de l’Université de Montréal :

ENVIRONNEMENT
– L’Université de Montréal dispose de plusieurs stationnements pour vélos.
– L’Université de Montréal met à la disposition des cyclistes les outils nécessaires aux réparations
mineures d’urgence sur leur vélo.
– Il est plutôt facile de se rendre à l’Université de Montréal à vélo.

ÉDUCATION
– La coopérative de mécanique vélo de l’Université de Montréal est le maître d’œuvre de plusieurs
initiatives d’éducation à la pratique du vélo.
– L’Université de Montréal s’assure que les personnes-ressources responsables du vélo dans
l’organisation suivent des formations sur le sujet.

Lire le rapport de rétroaction produit par VéloQuébec(pdf)
Article du journal Quartier Libre sur le sujet
Article de UdeM Nouvelles